Vis ma vie de jeune libertine : La première fois

Je fais au mieux pour être sexy, une jupe en jean noire assez courte, un chemisier décolleté et des bottes à talons seront ma tenue pour ce soir. J’ai peu de sous-vêtements affriolants mais je choisis quand même les plus jolis. En dentelle rouge. J’en profite aussi pour tester ma nouvelle paire de bas noirs. Je me maquille et me coiffe pour faire ressortir la féminité qui est en moi et gagner en assurance. Je n’en mène pas large à ce moment là.

Je suis impatiente, j’y ai pensé toute la journée. Je suis enfin prête à franchir le pas, même si je dois bien le reconnaître la peur se mêle à l’excitation. L’idée de me promener nue devant des inconnus me met mal à l’aise et j’ai pas mal de préjugés sur ce monde. Le libertinage est quelque chose qui m’attire depuis maintenant quelque temps alors j’ai décidé d’affronter mes craintes, pour mieux explorer mes envies.

Après un long trajet, je vais pour la première fois pénétrer dans un club libertin. Mon complice de l’époque est un habitué des lieux, il me fait donc visiter. Je me cache littéralement derrière lui tant je suis impressionnée et nerveuse. Je crois que c’est à ce moment précis qu’il décide de relever ma jupe sur mes fesses, oh mon dieu que fait-il ?  Je ne porte pas de culotte, seulement mes bas et mes bottes. Je comprends mieux pourquoi il m’a demandé de la quitter aux vestiaires. Des hommes nous ont déjà repérés et commencent à nous suivre.

S’en suit ma première expérience, nous nous retrouvons dans une pièce avec de petits canapés rouge et une télé qui diffuse un film porno. Je m’agenouille pour faire une fellation à mon complice qui apprécie l’initiative et ne tarde pas à sortir sa queue dure et épaisse de son jean. Je le pompe vigoureusement quand tout d’un coup nous ne sommes plus seuls. Un, deux, trois … six hommes sont autour de moi. Je suis encerclée. Qu’attendent-ils ? Est-ce qu’ils vont me toucher ? Est-ce que je dois les sucer eux aussi ?

Ils me regardent avec attention sans me toucher, la queue à la main. Mon sexe est devenu humide à l’idée de me faire matter entrain de sucer, j’ai envie qu’ils s’approchent qu’ils me tendent leurs queues pour que je les goûte. Mais mon complice n’a pas fini de me faire visiter.

Nous nous rendons ensuite au jacuzzi, l’eau est bonne et je suis nue face aux autres. Personne ne me regarde avec insistance et je me sens rassurée. J’entreprends alors de baiser dans cette eau chaude si agréable qui détend tout mon corps et dilate tous mes orifices. Je grimpe sur la queue raide à proximité, m’empale, fais des va-et-vients de plus en plus rapides. Je prends mon pied, je me sens sexy, c’est décidé je recommencerai !

Une fois la folie passée je lève les yeux et remarque la petite pancarte qui dit qu’il est interdit d’avoir des rapports dans l’eau. Je suis confuse et me fait toute petite après avoir crié de plaisir.

Plus le temps passe plus la confiance et l’assurance me gagne. Nous flânons dans les coins câlins jusqu’à tomber sur un glory hole. Je ne le sais pas encore mais ca va devenir un de mes jeux préférés. Nous nous installons et j’astique quelques membres viriles pendant que mon complice s’occupe de moi. Visiblement il est très excité de me voir sucer, et me demande plusieurs fois de l’embrasser. Son visage est près du mien lorsque  je suce, et cela m’excite beaucoup. Je l’imagine entrain de lécher l’engin que j’ai en bouche. Mon cerveau est en ébullition et la température de mon corps augmente. Je fonds de désir.

Cette soirée est géniale je ne vois pas le temps passer. Je finis par être pleinement à l’aise, et par assumer mes envies. Ce monde fantasmatique qu’était pour moi le libertinage, va devenir mon monde. La soirée se termine, je suis épuisée, mais je pense déjà à ma prochaine sortie.

123421cookie-checkVis ma vie de jeune libertine : La première fois


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *